“Arts et cinémas”: le septième art vous donne rendez-vous

Victor Bouteiller, 06/11/2019


Du 18 octobre au 10 février, le Musée des Beaux-arts de Rouen ouvre à nouveau ses portes au public à l’occasion de l’exposition « Arts et Cinéma » qui accueille des centaines d’œuvres d’artistes et cinéastes tels que Pablo Picasso, Fernand Léger, les Frères Lumières (que serait une exposition sur le cinéma sans œuvres de leurs inventeurs), Erich Kettelhut ou encore Jean-Luc Godard. L’exposition nous offre une plongée au coeur du lien ténu entre l’art et le cinéma, et ce à travers plusieurs salles retraçant cette évolution.

75111940 803188180113453 7193097685585362944 n

(La fresque “Donne moi tes yeux”)

Tout d’abord, l’exposition s’ouvre sur une fresque, de plus de 4 mètres sur 2,50 mètres, de l’artiste français Henri Foucault. Cette œuvre, appelée « Donne moi tes yeux », est une compilation grillagée de captures d’écrans de génériques de films. Cette dernière, créée en 2019 pour cette exposition, s’amuse avec les yeux du spectateur, comme un jeu où l’on cherche les titres que l’on connaît, à la manière d’un « Où est Charlie ». Parmi ces génériques célèbres, on peut retrouver celui de “Pulp Fiction”, “Toy Story”, “Scarface”, “Psychose”, “Superman”, “Heat” ou encore “Cars”. On se sentirait presque perdu face à la multiplicité des choses offertes par ce mur, mais il agit avant tout comme une sorte  d’amusement, de quoi vous occuper quelques minutes avant de visiter les autres salles.

Lorsqu’on aborde la seconde salle, on découvre le cinéma dans un monde en pleine révolution industrielle, révolution qui passe aussi par le cinéma. On peut y observer des œuvres des frères Louis et Auguste Lumière, inventeur du cinéma moderne. Ces dernières sont présentées sur des écrans vidéos et côtoient d’autres artistes de renom tels que Pablo Picasso avec une statue cubiste ou bien Charlie Chaplin, signant un autoportrait des plus minimalistes. Par ailleurs, on peut également contempler un morceau, littéralement, du cinéma puisque l’un des engrenages ayant servi au tournage du film « Les Temps Modernes », a pris place dans l’exposition. Voilà donc de quoi ravir les cinéphiles.

En outre, le cubisme partage sa salle avec l’impressionnisme, notamment celui de Claude Monet, bien connu des Rouennais. Ceux-ci laissent ensuite place à la 3ème salle, consacrée à la Nouvelle-Vague, menée par le cinéaste Jean-Luc Godard entre autre. Ainsi, on y voit, par exemple, une affiche du film “Bande à part”, inspiration pour le réalisateur Quentin Tarantino puisqu’il appellera sa boite de production “A Band Apart” en hommage au film du réalisateur français. On trouve également le visage de Marilyn Monroe, immortelle icône du cinéma avec « la Nostra Marilyn » de Dali ou encore celui de Jean Paul Belmondo, véritable géant du cinéma français, lui aussi immortalisé par Godard. On se rend donc compte que les affiches de films s’inscrivent dans une perspective artistique, influencées par les courants contemporains. Viennent ensuite des travaux d’un autre maître de l’art, plus précisément du Ready-Maid, Marcel Duchamp, auquel une exposition fut auparavant consacrée au Musée des Beaux-Arts.

Enfin, lorsque l’on s’immisce dans les dernières salles, habillées d’une douce lumière, on franchit un ultime pas dans la modernisation du cinéma en voyant les effets spéciaux, comme par exemple la réplique de l’androïde utilisée par Fritz Lang dans le long métrage « Métropolis » de 1927. Celle-ci est complétée par des maquettes et dessins de l’univers anticipatif du film, dessinées par Erich Kettelhut.

C’est donc à travers l’ensemble de cette exposition et ces salles que l’on constate le lien étroit entre art et cinéma, puisque tous deux exercent une influence mutuelle, qui tend à les faire grandir, repoussant de plus en plus les limites du progrès technique et artistique qui les compose.

Au final, cette exposition ravira les cinéphiles avides d’art et de petites anecdotes, souhaitant retrouver des pièces uniques du cinéma, des travaux plus insolites ou tout simplement les amateurs d’arts. N’hésitez pas à aller voir cette ravissante exposition, d’autant plus qu’elle est gratuite pour vous, chers étudiants ! 

74274586 769986743415112 1624715828052099072 n

(Le Musée des Beaux Arts de Rouen)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/11/2019