Au cœur de l’Armada : les gabiers de l’Hermione

Coline Lefevre, 20/06/2019


Créé en 1779  « la frégate de Lafayette » coule 14 ans plus tard dans les eaux de l’Océan Atlantique. En 1997, une réplique est construite dans la corderie Royal de Rochefort au bord de la Charente , un chantier ayant pris fin en 2014. Vedette de l’Armada 2019 , rencontre avec les membres de l’équipage.

Thumbnail

L'Hermione, amaré sur les quais de la rive droite

L’Hermione a fait escale pendant l’Armada sur les quais de Rouen, une occasion de découvrir la réplique du navire et de s'immiscer dans le 18ème siècle. Victime de son succès, la patience est de mise pour visiter le fameux trois mâts, il fallait compter environ une trentaine de minutes d’attente en matinée et une à deux heures en pleine après-midi. Une fois à bord, vous plongez dans l’univers marin aux couleurs jaunes et bleus.

Yoann et Basile 24 ans sont gabiers sur l’Hermione. Ce sont des matelots spécialisés dans les manœuvres de voiles et des rendements d’honneurs dans la mâture. Depuis un mois, ils naviguent sur le mythique vaisseau à la suite de leur embarcation au port de Cherbourg.

Pouvez-vous évoquer l’histoire du bateau ?

Basile : « C’est une reconstitution d’une frégate du 18ème siècle, commencée en 1997 et terminée en 2014. C’est un navire qui à emmené Lafayette aux Etats-Unis pour les guerres d’indépendance. En 2015 il a fait un voyage inaugural. »

Comment se déroule la vie à bord ? Est-elle difficile ?

Yoann : « L’espace est restreint, ce n’est pas comme quand on est à Terre dans sa maison, mais on sait à quoi s’attendre et finalement ça contribue au charme. C’est peut-être même difficile de se réhabituer à sa vie normale, une fois chez soi c’est bizarre de dormir tout seul. »

C’est la première fois que vous venez à l’Armada ?

Yoann et Basile : « Oui c’est la première fois. »

Qu’est-ce que cela vous fait ?

Yoann : « C’est bien mais c’est quand même mieux de naviguer, ce qui est bien en navigation c’est que l’on est dans notre petit monde on fait ce que l’on veut , c’est le cadre qui fait le tout. »

Deux matelots passionnés par la navigation et chanceux d’être sur l’un des navires les plus convoités de cette Armada.Nous avons par la suite de notre visite sur le bateau rencontré une gabière venant de terminer sa formation en février.

Quel est votre statut sur le bateau ?

« Mon rôle est de s’occuper des mâts. On a 350 points de tournages à connaître, les cadres , serrer , largué .. »

Vous vous occupez des nœuds donc ?

« Tout à fait, on va avoir des connaissances en matelotage. On entretient aussi le bateau. Par exemple, quand les gens montent à bord c’est nous qui nous occupons de laver le pont.»

Depuis quand êtes-vous sur l’Hermione ?

« Je suis ici depuis Cherbourg, c’est la première année que je navigue. »

Quel sentiment ressentez-vous d’être sur l’Hermione ?

« Alors je ne savais pas à quoi m’attendre. Je fais les legs c’est-à-dire que nous sommes 400 gabiers et on choisit nos disponibilités. Moi j’en ai choisi deux car je ne savais pas vraiment ce qui m’attendais. On est dans un milieu restreint. Par exemple, dans les chambres, on est dans des bannettes et hamac. »

Un peu comme au 18éme ?

« Oui c’est un peu ça. Ce pont là c’est le pont gaillard, il est authentique. Le deuxième aussi. Les salles techniques , les salles machines ont été aménagées pour être plus habitable qu’à l’époque. »

C’est la première fois que vous venez à l’Armada ?

« Oui c’est la première Armada de ma vie et c’est impressionnant. On m’avait dit qu’il y avait du monde mais à ce point-là je ne pensais pas. »

 

 

Commentaires (1)

Spotify playlist promotion
  • 1. Spotify playlist promotion (site web) | 13/08/2019
Playlist promotion is the only safe way to get your streams up, bots will get your songs taken down,
and labels can tell if they are real or not.​

Playlist King is the only playlist pitching service that can guarantee artists
real exposure

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/06/2019