Juice WRLD : un nouvel artiste foudroyé en pleine ascension

William Lacaille, 11/12/2019


Le 8 décembre 2019, après avoir atterri à l’aéroport international Midway de Chicago, le rappeur américain Juice WRLD a été victime d’un “malaise cardiaque” selon plusieurs sources. Quelques heures plus tard, sa mort a été annoncée. Ce fut une nouvelle terrible pour de nombreux fans et artistes. Retour sur sa carrière et sur les derniers évènements avant sa mort.

Juice wrld vmas

L’artiste Juice WRLD (Jarad Anthony Higgins), décédé à tout juste 21 ans

Un artiste qui venait d’être révélé

Comme il le confiait dans une interview à Elevator en 2017, Jarad Higgins a découvert sa passion pour la musique en commençant à jouer du piano et de la batterie. Il sera influencé par de nombreux rappeurs qu’il a pu écouter avec ses cousins et va commencer à écrire des textes et faire des impros. “Juice WRLD” va rapidement apparaître et prendre de plus en plus de place dans sa vie. “Juice”, en référence à un film avec Tupac Shakur (autre immense légende du monde musical) va commencer à faire ses musiques dans son coin et les poster sur la plateforme SoundCloud à partir de 2015. Il trouvera rapidement une inspiration et un rap dans ce qui est appelé l’”Emo Trap” : il se base plus sur les sentiments, la mélancolie et ne se concentre pas uniquement sur les violences. 

Ces musiques vont amener de nouveaux fans et afficionados mais sa véritable explosion va se produire après Juin 2017 : la sortie de son EP “JuiceWRLD 9 9 9”. Vont se trouver sur cet album deux titres qui vont particulièrement être remarqués : “Moonlight” et “Lucid Dreams”, ce dernier reprenant un sample bien connu de Sting. Peu de temps après va également sortir un deuxième EP nommée “Nothings Different” qui va être très suivi pour “All the girls are the same”. Le titre Lucid Dreams est également devenu assez populaire sur internet grâce à de nombreux “memes” qui ont repris la musique de Juice WRLD. Ce titre a été défini comme “classique” par Billboard après la mort de l’artiste. 

Mars 2019 marque également la sortie de son deuxième album nommé “Death Race for Love”, un album quelque peu éclipsé par les succès des précédents titres mais qui continue de confirmer le talent de Juice WRLD. Danny Schwartz, critique pour le magazine Rolling Stone explique que cet album a “réussi sa mission la plus fondamentale, qui était de prouver que" Lucid Dreams "n'était pas un coup de chance”. Un album qui peut faire office de journal intime mais qui reste toujours sincère et puissant. 

“Lucid Dreams”, le titre qui a fait la renommée de Juice WRLD

“Shape of my Heart” de Sting (BO du film Léon) dont le sample a été repris

La montée en popularité de Juice WRLD lui a permis différent featuring comme avec Travis Scott (dans le titre No Bystanders) ou encore Future (Fine China). Il faisait même partie des artistes appelés pour les bandes musicales du film “Spider-Man : Into the Spider-verse”.

Jarad Higgins a pu également rencontrer de nombreux artistes comme Nicki Minaj le temps d’une tournée, Ellie Goulding pour le titre et le clip Hate Me ou encore Benny Blanco pour le titre “Graduation”. Son dernier featuring en date est “Bandit” un titre en collaboration avec NBA YoungBoy.

Une mort soudaine et une enquête de police

La mort inattendue de Lil Peep en 2017, l’assassinat brutal d’XXXTentacion en 2018 et désormais c’est Juice WRLD qui marque cette fin 2019 par son “malaise cardiaque”.

Jarad Higgins parlait dans le titre “Legends”, titre hommage aux deux artistes décédés, du fameux club des 27 en disant : «Qu’est ce que le club des 27 ? Nous ne passerons même pas les 21». Signe très fort puisque Juice WRLD lui-même venait d’avoir ses 21 ans le 2 décembre 2019.

Selon différentes sources comme The Independant et TMZ, le rappeur Juice WRLD aurait été une cible du FBI depuis plusieurs semaines et lors de son arrivée à Chicago son avion aurait été perquisitionné. On aurait alors retrouvé plus d’une trentaine de kilos de marijuana dans des bagages et des armes à feu qui seraient à première vue des pistolets. 

Juice WRLD évoquait souvent dans ces textes ses prises de drogues quand il était adolescent ou même plus récemment. Il était notamment accro aux sirops contre la toux contenant de la codéine. Environ six bouteilles auraient par ailleurs été retrouvées dans l’avion. Pendant l’intervention, l’artiste aurait ingurgité des pilules (certainement du Percocet, un opioïde très puissant), ce qui aurait pu déclencher ce malaise cardiaque et ces convulsions le menant, après un bref réveil lié à un antidote, à la mort dans un hôpital de Chicago. Une mort sur fond de drogue, un triste lien avec la mort de Lil Peep. 

Reste à voir si des titres posthumes seront rendus publics comme cela a pu être le cas pour de nombreux artistes. 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/12/2019