Serge Reggiani, le poète

Lucas Triquet, 26/12/2018


Serge Reggiani, peut être que ce nom vous dit déjà quelque chose, mais si ce n’est pas le cas, alors vous voilà au bon endroit. Parlons de musique, du genre que nos parents ou grands parents ont écoutés, dans un temps où nous n’existions pas encore. Et aujourd’hui, à notre tour, écoutons …

Serge reggiani 1

Serge Reggiani

Serge Reggiani est un acteur et chanteur, Franco-Italien, mort en 2004. Plus connu au cinéma que dans la chanson, il n’en est pas moins un interprète de talent.

C'est d’une voix un peu chevrotante, presque tremblante, qu’il nous emporte dans ses histoires …

Il faut  bien avouer que ce n’est pour l’instant pas très convaincant, alors tentons de faire mieux. Pourquoi est ce que vous devriez écouter des musiques à ce point dépassées ? Qu’est ce qui mérite donc que l’on s’attarde sur cette figure du passé ?

Et bien, en réalité beaucoup de choses et presque tout, chez lui, est à prendre.

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi d’intituler cet article “Le poète” ?

Parce que ce que Reggiani nous chante n’est pas juste de la chanson, non, par le choix de ses mots, ses expressions et ses figures de styles, Reggiani, va bien au delà des simples paroles. Mais ce qui est vraiment fort, c’est que sa poésie est simple et accessible; ce ne sont pas des strophes écrites dans un style accidenté ou abscons, mais des phrases, fluides et agréable, d’une grande richesse et pourtant toujours faciles à comprendre. Une sorte de poésie, pleine d’humilité.

L’humilité lui correspond bien, il n’est jamais grandiloquent ou impérieux et ses textes respirent toujours la simplicité et la justesse. Reggiani emprisonne dans ses mots des petits moments de la vie, communs à nous tous et qui, au final, sont noyés dans la masse grouillante des émotions des vivants. Elles sont rendues invisibles à nos yeux, devenus insensibles à des situations si “banales”. Mais lui, il les met en lumière, et lorsqu’il les aborde, il le fait avec tant de sincérité, qu’il parvient à nous plonger dans les situations, comme si nous les vivions. Et nous les vivons, et nous ressentons les sentiments qu’il veut nous faire ressentir, car ce qu’il nous fait vivre, ce sont des tas de petites histoires, simples, auxquels nous sommes tous sujets.

Et c’est ça qui rend la musique de Reggiani si puissante, c’est qu’elle est universelle, elle nous touche tous, car nous sommes tous susceptibles d’être la personne dont il parle, racontant un petit morceau de vie, insignifiant, diraient certains, mais ô combien intense, pour ceux qui l'ont vécu. A tel point qu’il chante certaines de ces chansons en Italien. Les expressions, la langue, parfois même les instruments changent, et pourtant, le message reste le même, fonctionnant toujours aussi bien et c’est sans peine que l’italien, comme le Français, comme n’importe qui d’autre, se sent représenté dans les paroles de Reggiani.

Mais l'on ne pourrait pas obtenir un tel résultat sans la musique ; car elle n’est pas en reste, elle est une composante intégrale du message et des émotions que Reggiani cherche à nous transmettre, elle n’est jamais en décalage et semble toujours accompagner chaque mot de chaque phrase. Elle n’est pas une piste musicale s’exprimant en fond, mais bien une deuxième voix, suivant mot pour mot, celle de Reggiani.

Reggiani est ce poète, qui chante les petites histoires des petites gens et les met sur le devant de la scène. Il ne glorifie rien d’autre que la simplicité de nos propres vies et la sincérité de nos émotions ; Nos bonheurs et nos malheurs, nos souvenirs et nos regrets. Reggiani chante chacun d'entre nous.

S’il n’y a pas d’extrait des textes ici, ce qui peut sembler être une erreur, c’est parce que la chanson de Reggiani, forme un tout que l’on peut difficilement séparer du reste. La voix, la mélodie, le jeu d’acteur et les paroles sont les différents morceaux d’une partition, qui perd de sa saveure lorsque l’on cherche à la décortiquer.

Pour finir, si certains ont été intrigués, voici quelques titres pour mieux illustrer ce qui a été dit précédemment.

Ce n’est probablement pas la musique la plus propice lors d’une soirée, mais lui laisser une chance, ne serait ce que pour quelques minutes en vaut très certainement la peine.

Mon petit garçon / Votre fille a vingt ans / L’Italien / Il suffirait de presque rien / Le vieux couple / La chanson de Paul ou Ce soir, je bois

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/12/2018