L’égalité homme-femme encore loin d’être complètement acquise ?

Coline Lefevre, 31/05/2019


Féminisme : Mouvement, ensemble d'idéaux et actions promouvant l’égalité entre les hommes et les femmes . C'est ce que ce terme doit désigner selon les dictionnaires, du moins c’est ainsi qu’il y figure. Alors pourquoi autant de difficultés à obtenir cette égalité ? Pourquoi cette résistance à la mettre en place ?

Coline2

Disposez-vous de poumons ? de cerveau ? d'os ? si oui bravo vous êtes humains. Cela mène à l'idée que l'homme désigne l'espèce humaine "homo sapiens sapiens" ainsi l'humain est féminin et masculin. Alors vous allez dire « où cela mène ? » Grande phrase de 1789 « tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit », que vous soyez un homme ou une femme car vous êtes un membre de l'espèce humaine.

Mais pourquoi catégorise-t-on les deux sexes ? « une femme est émotive » « le sexe fort c'est l'homme », une femme ne pourrait-elle pas être forte ? Et un homme ne pourrait-il pas être émotif ?

« Il est temps de considérer le genre comme un spectre et non comme deux idéaux opposés » Emma Watson

Cependant, le problème ne figure pas que dans la catégorisation, le problème figure dans le manque d'actions.

Le manque d'actions :

Le 24 novembre dernier, la marche contre les violences faites aux femmes a eu lieu dans la capitale, celle-ci programmée depuis des mois s'est vue effacée par les manifestations « gilets jaunes » . Une femme meurt sous les coups de son compagnon tous les trois jours, cette marche était censée être un mouvement de dénonciation et de sensibilisation, malgré une petite médiatisation les manifestations économiques et sociales ont pris le dessus.

Coline3

« Je me considère comme féministe... Ce n'est pas le mot pour désigner une personne qui se bat pour les droits des femmes ? » Dalai Lama

Quand on parle d'actions ce sont les améliorations, la prise de conscience, l'évolution de la situation. On ne parle pas de la stratégie, on parle du côté opérationnel. L'IVG en 1975 par Simone Veil le ministère du droit des femmes, l'égalité salariale en 1972...  Effectivement ce sont des avancées qui ont marqué l'histoire, mais aujourd'hui, au XXIème siècle, sont-elles effectives ?

La réponse est non, seulement 20% de femmes en politique, 34% de femmes au sommet des PME dans le monde, des pubs qui prônent les clichés tels que les campagnes publicitaires de Moulinex qui mettent en avant la femme en cuisine. Au moment de la fête des mères que voit-on en magasin ? Des ustensiles de cuisine et des aspirateurs, pas trop le rêve pour un cadeau qui implicitement fait dire « lave la vaisselle », « fais à manger » et « fais le ménage ».

« Ce que le féminisme signifie selon moi, c'est qu'il ne faut pas laisser notre genre définir qui nous sommes, vous pouvez être qui vous le souhaitez, peu importe que vous soyez un homme, une femme, un garçon ou une fille. Donc oui, je me considère comme étant féministe » Joseph Gordon-Levitt

Le changement des mentalités :

D'où vient cette séparation des sexes ? Sociologiquement, avant les années 60, l'homme et la femme étaient séparés de tout. Des écoles filles, des écoles garçons, les hôpitaux, des sports consacrés uniquement à la gent masculine. La révolution et les actes politiques ont brisé cette disparité, mais intérieurement, cette disparité n'a pas disparu. Prenons l’exemple du taux de femmes dans les formations du BTP qui ne s’élève qu’à 10% ou encore en fac de lettre avec 20% d’hommes.  

On nous dit et on nous répète que nous sommes dans une société libre et égalitaire, mais quand un petit garçon souhaite jouer avec une poupée on est sidéré.

Coline4

Tout se tient sur les préjugés et opinions portés sans examen, souvent imposés par le milieu de l'éducation. Voilà l’explication de cette réticence, nous sommes enfermés dans un cycle intergénérationnel.

Les normes sociales retiennent vos opinions, vous êtes piégés dans ce cycle.

La déviance :

Notion sociologique désignant des comportements non conformes aux normes sociales. Repoussons les normes sociales. Selon l'OCDE les femmes doivent être mère du foyer et donc doivent consacrer plus de temps que les hommes aux tâches ménagères. Les normes sociales celles qui laissent les patrons d'entreprise juger une femme selon son physique, celles qui délivrent le maquillage aux femmes et non aux hommes.

Les mobilisations communautaires :

Travailler, se mobiliser avec toute une communauté en s'attachant à encourager les individus à entreprendre un processus de changement .Ainsi une nouvelle éducation de la population, en créant de nouvelles normes sociales, voici la clé.

« Je déteste que le féminisme devient trop normatif, après avoir tant lutté contre les normes » Camille Froideveaux-Metterie

Alors on ne lutte pas que pour une idéologie, on lutte contre ces normes sociales. Après tout pour être humain, faut-il être normal ?

 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/05/2019