Coronavirus : un point sur la situation

Anne Laure Bancel, le 03/03/2020


Pendant que le nombre de malades augmente de manière drastique en Chine, de nouveaux cas sont apparus en Europe, aux Etats Unis et en Iran, obligeant les autorités à prendre des mesures d’isolement pour les différentes régions touchées. Après presque deux mois d’épidémie, l’OMS a déclaré que la situation relevait de l’urgence sanitaire devant la multiplication des cas avérés. Revenons sur cette pandémie, qui va crescendo, tout en terrifiant bon nombre de populations.

Etude virus

Le Covid-19 est un virus très contagieux qui a pu toucher la Chine mais aussi l'Iran, l'Italie ou encore la France

Tout d’abord, le bilan à l’international:

La situation en Chine ne semble pas s’améliorer malgré les mesures drastiques mises en place par le gouvernement chinois, rejoint par différents pays voisins tels que le Japon et la Corée. Les bateaux, avions, bus sont passés au peigne fin pour diagnostiquer d’éventuels malades. C’est par exemple le cas du Diamond Princess, l’immense bateau de croisière resté à quai pendant des semaines, dont 691 passagers ont été hospitalisés au Japon, et 4 sont décédés des suites du virus. A l’heure d’aujourd’hui, près de 70 000 cas ont été diagnostiqués en Chine, avec 2716 décès. Le second foyer de l’épidémie se situe en Iran où 54 personnes ont succombé des suites du virus. 

L’inquiétude est montée d’un cran avec la découverte de nouveaux cas en Italie. Plus précisément, dans le Nord de l’Italie. Le gouvernement italien a été décrié, car il semblerait que le foyer de la propagation provienne d’un hôpital local situé dans l’un des 11 villages mis en quarantaine au cours de la semaine dernière. La recherche du « patient 0 » bat son plein, mais il est très compliqué de remonter sa trace.  

La Lombardie est pour le moment la région la plus touchée d’Italie, dénombrant environ 300 cas avec plus de 9 décès, suivie par la Vénétie. A la suite de la mise en quarantaine des foyers de l’épidémie, de nouveaux cas ont été diagnostiqués en Toscane et en Sicile. La Lombardie est l’épicentre du développement du virus car beaucoup de petites et moyennes entreprises  entretenant des relations commerciales avec la Chine, y sont implantées.

Ainsi, l’Italie est actuellement le troisième foyer le plus important dans la propagation du coronavirus.
 

Comment le territoire français a t il été touché à son tour ? 

En France, les autorités ont mis en place des mesures, pour contrôler et tester les citoyens revenant d’Italie, choisissant de ne pas fermer les frontières. Le lundi 24 février, l’Education Nationale a averti les parents que les enfants revenant d’un séjour prolongé en Italie, dans l’une des régions touchée par le virus, ne seraient pas acceptés en classe. Il est en de même pour le personnel des universités, qui est appelé à faire du télétravail en cas de voyage dans l’une des régions à risque.

Néanmoins, le 26 février dernier, deux nouveaux cas sont diagnostiqués en France, et un professeur de 60 ans enseignant dans l’Oise est mort, alors qu’il n’avait jamais voyagé dans l’une des zones à risque. De plus, le carnaval de Nice, dans les Alpes Maritimes, a été annulé, à cause de la proximité avec la frontière italienne.
Mais à côté de cela, en ce même 26 février s’est déroulé le match entre la Juventus et Lyon, alors que des centaines de supporters italiens ont foulé le sol français.

Le vendredi 28 février, le nombre de cas passe de 18 contaminés en France (12 guéris et 4 hospitalisés) à 57 cas avérés. Ces patients proviennent en majorité de l’Oise, mais on dénombre aussi des cas isolés, à Montpellier, ou Rouen. 

Et le samedi 29 février, le coronavirus franchit un nouveau cap, car le nombre de contaminés dépasse les 100 malades en France , poussant le gouvernement à élever le risque d’épidémie à 2/3. Les habitants des deux communes touchées dans l’Oise sont appelés à la plus grande prudence, et les écoles, collèges et lycées sont fermés pendant une quinzaine de jours, pour tenter d’endiguer l’épidémie.

1733px symptoms of coronavirus disease 2019 svg

Les symptômes les plus fréquents du Covid-19 : fièvre, fatigue, toux sèche, difficultés respiratoires,

Quelles sont les principales recommandations et limites de l’action du gouvernement ?

Il est très compliqué, au sein d’une Europe des nations dont chaque pays est connecté aux autres, d’empêcher les populations de voyager, et donc d’empêcher une diffusion massive du virus. 

Cependant, il faut relativiser : le coronavirus s’attaque surtout aux personnes ayant un système immunitaire fragile, des problèmes respiratoires, ou aux personnes âgées. Le taux de mortalité est seulement de 2%. En revanche, il est nécessaire de se laver les mains fréquemment, de ne pas les porter à la bouche, et d’éviter les poignées de main. Et en cas de symptômes ou de doute, il ne faut pas hésiter à appeler le 15 ou le numéro d’urgence : 0 800 130 000. Ce n’est pas seulement nous même que nous protégeons de par ces gestes simples, mais aussi les autres, ceux qui n’ont pas suffisamment de défenses immunitaires pour lutter contre le virus.  

Pour de plus amples recommandations, rendez vous sur: https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-infos-voyageurs

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/03/2020