Rétrospective société de l'été

Emma Gaheneau, William Lacaille, Coline Lefevre, 03/09/2019


Le CETA fut un sujet sociétal très médiatisé cet été, mais pourquoi ?

69513626 626220307902059 5679522734841790464 n

Manifestation contre le CETA devant le conseil Européen.

Le Comprehensive Economic and Trade Agreement dit CETA ou accord économique et commercial global (AECG) en français est un accord de libre-échange entre le Canada et les pays membres de l'Europe. Censé faciliter les échanges entre les deux continents en supprimant les droits de douane et facilitant certains marchés comme celui de la viande bovine, le CETA fait polémique en France. Il y a un conflit entre l'agriculture française et l'import de viandes canadiennes car l'accord souvent pointé du doigt favoriserait l'industrie bovine plus que les agriculteurs indépendants déjà dans une situation délicate. 

Cette situation instable n'a fait que s'embraser après la ratification du CETA approuvée par l'Assemblée Nationale le 23 juillet dernier. Certains d'agriculteurs excédés ont parfois eu recours à des méthodes plus ou moins violentes allant du murage d'une permanence d'un élu à des agressions directes.

En plus de cela la viande bovine canadienne qui pourrait être importée ne serait pas forcément égale au niveau des réglementations que l'exige l'Europe envers ses propres agriculteurs. Enfin le CETA serait également mauvais pour le climat avec les transports et pas assez ambitieux pour régler ces problématiques.

 

Greta Thunberg : une ado qui dérange dans les plus hautes sphères de l’Etat

69800445 405308300115131 5114068046687764480 n

Greta Thunberg au Parlement Européen

Greta Thunberg, qui a fêté le premier anniversaire de son mouvement mondial de grève scolaire pour le climat, était invitée à l’Assemblée Nationale le 23 juillet dernier. Les réactions des députés climato-sceptiques n’ont pas tardé à inonder twitter, appelant au boycott du discours de la jeune militante, car il serait inconvenant d'écouter une "prophétesse en culotte courte". Pour certains, comme Emmanuelle Ménard, elle "mériterait une fessée". Rappelons que la loi anti-fessée a été adoptée par le sénat le 2 juillet 2019. 

L'adolescente de 16 ans ne s'est pas laissé abattre par ces remarques cinglantes et rappelle aux 150 députés présents, que si la parole d'enfants leur semble alarmiste ou illégitime, ils peuvent se fier aux rapports du GEIC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), sur lesquels elle appuie ses propos. D’après ce rapport, des changements draconiens doivent être faits d’ici 2030 sous peine d’effets irréversibles sur la planète. 

Quelques jours après son intervention, la jeune suédoise partait de Grande-Bretagne pour 15 jours de traversée de l’Atlantique, pour participer au sommet pour le climat de l’ONU, le 23 septembre prochain. Greta Thunberg a refusé de s’y rendre en avion, elle a donc voyagé à bord d’un voilier zéro carbone.

Une mobilisation est prévue dans toutes les villes de France les 20 et 21 septembre.

 

Menace de Brexit sans accord : quand Boris Jonhson prend la place de Theresa May 

69486968 461130881143840 5410037331136610304 n

17 mai date à laquelle la première ministre Britannique Theresa May a annoncé sa démission prévue le 7 Juin 2019 , son successeur ancien Maire de Londres et député conservateur connu pour faire parler de lui dans la presse Anglaise envisage un “No deal” sur la rupture avec l’Europe.

C’est avec émotion et un sentiment d'inefficacité que Theresa May a annoncé son départ au rang de Première ministre avec “un profond regret de ne pas avoir été capable de mettre en oeuvre le Brexit”. Un poste désormais attribuer à l’ancien maire de Londres Boris Jonhson.

Qualifié comme étant le “Trump Britannique” le nouveau ministre suscite depuis sa prise de pouvoir de nombreux scandales dans les médias, outre leur ressemblance physique le “Prime minister” connaît toutes les techniques pour faire parler de lui, c’est un communicant dans l’âme il sait faire son autopromotion en “amusant la galerie” a déclaré le Huffpost fin juillet dernier. 

Pro-Brexit dans l’engrenage d’une sortie sans accord 

Le 31 octobre sera-t-il la date “catastrophe” pour le Royaume-Uni ? Une chose est sûre c’est qu’elle aura bien lieu suite au refus de “Backstop” de Johnson, selon lui un accord est préférable, sauf que ce vendredi 23 août le politicien a menacé de suspendre le Parlement pendant 5 semaines juste avant la décision du 31, une polémique naissante touchant les anti-Brexit.Connaissant le politicien nul ne doute à un retournement de veste et que cette sortie se fera avec ou sans accord.

 

Zone 51 : ils ne pourront pas tous les arrêter

69862439 440132590179502 476790577296310272 n

Meme trouvé sur twitter

La Zone 51, base de l'armée américaine et source de nombreux fantasmes, pourrait bientôt nous révéler tous ses secrets grâce à un évènement Facebook : Storm area 51, they can't stop all of us. 

Créé le 27 juin dernier, il réunit déjà 2 millions de participants, voulant envahir la base. Située au Nevada, elle est, pour les ufologues, un haut lieu de l'étude des aliens, elle abriterait notamment le matériel récupéré à Roswell. Matty Roberts, étudiant californien et créateur du rendez-vous, expose sur ce groupe une théorie simple : "malgré la protection accrue de la zone et de ses alentours, si nous venons assez nombreux, ils ne pourront pas tous nous arrêter" 

La réponse des autorités ne s'est pas faite attendre : "tout intrus risque une peine d'un an d'emprisonnement et 5000 dollars d'amende" rappelle Laura Mcadrews, porte-parole de l'US Air Force. Le shérif du comté de Lincoln est lui aussi sur ses gardes à l'approche du 20 septembre. 

Cette mise en garde sonna l'heure du rétropédalage pour Matty Roberts, qui n'a apparemment jamais voulu envahir la base secrète, mais seulement créer un festival à ses abords. L'opportunité financière reste réelle : les hôtels de la région et de la petite ville de Rachel, qui compte habituellement 54 habitants, était déjà complets fin juillet. Arby's, une chaîne de restauration rapide, a déjà prévu d'envoyer des foodtrucks, pour nourrir les visiteurs qu'ils soient humains ou extraterrestres ! 

 

Mort de Steve Caniço une affaire de controverses policières 

69384928 2258334107622201 3305541310722605056 n

Photo AFP

La fête de la musique qui tourne au drame, la mort du jeune homme de 24 ans suscite encore de nombreuses questions laissant une polémique sur l’intervention des forces de l’ordre.

La musique, élément de joie et de bonheur, a tourné au cauchemar pour les Nantais dans la nuit du 21 au 22 juin. Steve Caniço animateur périscolaire de 24 ans disparaît cette nuit-là, un mois de recherches, le slogan « Où est Steve » fait alors le tour des réseaux sociaux. 38 jours après la disparition, son corps est retrouvé par le pilote du Navibus dans la Loire en « état de décomposition extrême ».

Manque d’intervention de la police ?

Des échauffourées ont éclaté suite à l’arrêt de la musique vers 4h30 du matin, les participants de la fête ont alors répondu par des agressions envers les policiers, qui, ont alors utilisé des gaz lacrymogènes. Paniquées, plusieurs personnes tombent alors dans la Loire. Le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès a annoncé dans un communiqué fin juillet l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour « homicide involontaire ».

Entre les interrogations sur le système de sécurité et un rapport confus de l’IGPN, l’affaire semble encore être à élucider.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/09/2019