Consultation citoyenne pour l'incident de Lubrizol

William Lacaille, le 03/12/2019


Le 26 septembre 2019 restera certainement une date très importante pour beaucoup de Rouennais : c’était l’incendie de Lubrizol. Depuis cet incendie qui a beaucoup fait parler et réagir, de nombreuses manifestations ont été faites, beaucoup de questions ont été posées, mais les réponses apportées n’ont pas toujours été claires pour tous.
Nous avons appris ce lundi 2 décembre l’ouverture d’une consultation citoyenne à propos de cet incident de la part de l’Assemblée nationale. En quoi va-t-elle consister ?

LubrizolL’incendie de Lubrizol a fait poser plein de nouvelles questions

Après l’incendie de plus de 5000 tonnes de produits chimiques et une lutte contre les flammes sur plusieurs jours, beaucoup de questions ont pu être faites sur la gestion de cet incendie, que ce soit par les pouvoirs publics ou par l’entreprise elle-même.
Une mission d’information a été ouverte par l’Assemblée nationale le 9 octobre dernier dont le député Christophe Bouillon (PS), président de la mission et le député Damien Adam (LREM), rapporteur de la mission, sont en charge.
Plusieurs mois sont passés et ces députés ont décidé d’ouvrir une consultation citoyenne pour recueillir les avis de la population française et en particulier ceux des habitants de la Seine-Maritime. Cette consultation a pour but de «connaître l'opinion de la population quant à la gestion de la crise afin d'en tirer tous les enseignements, notamment en matière de réglementation des sites Seveso en France» (source: vie-publique.fr)   

Cette consultation permettra alors aux députés en charge du dossier Lubrizol de pouvoir trouver des solutions à de futurs problèmes en ce qui concerne les sites Seveso, sachant que la Seine-Maritime en compte 75 (47 seuils hauts et 28 seuils bas).
Il sera donc possible pour vous de vous exprimer sur vos craintes actuelles ou vos craintes qui ont fait surface après l’incident, que ce soit sur la potabilité de l’eau, sur un risque d’empoisonnement. Ce qui importe c’est votre ressenti.
Vous pourrez donc retrouver ce questionnaire sur le site de l’Assemblée nationale en suivant ce lien.

Ajouter un commentaire