Déconfinement : la France entre dans la deuxième phase

Théo Alleaume, 29/05/2020


Hier, 17h, le Premier Ministre Edouard Philippe annonçait les différentes mesures qui allaient encadrer les français dans les semaines à venir. Coup d’oeil sur ces dernières règles qui vont nous accompagner jusqu’à la troisième phase du déconfinement. 

 

Edouard philippe 1

 

Une amélioration de jour en jour

C’est en tout cas ce que prônait le Premier Ministre : “des bons résultats” selon ses dires. Des résultats favorables qui permettent la mise en place de cette deuxième phase à partir du 2 juin prochain. Ensuite, la situation sera réévaluée à partir du 22 juin, date qui marquera la troisième phase de ce plan de déconfinement. 

De plus, Edouard Philippe a présenté une nouvelle carte de la France sur laquelle plus aucun département n’est en rouge. Cependant, certaines zones sont toujours sous surveillance : l’Ile-de-France, Mayotte et la Guyane. C’est dans ces régions que les restrictions seront plus accrues et la vie plus prudente que sur l’ensemble du territoire. 

Une liberté toujours restreinte

En effet, plusieurs règles resteront maintenues pendant encore un certain temps :

  • Pas plus de 10 personnes dans des espaces publics

  • Le télétravail est vivement recommandé

  • Il est de rigueur de continuer à respecter les gestes barrières

  • Porter un masque est hautement recommandé

  • Il faut éviter de rassembler plusieurs personnes dans des lieux couverts sans une organisation adaptée

Les collèges et les lycées, principaux concernés

C’était une question qui restait encore sans réponse pour de nombreux parents : quand rouvriront les établissements scolaires ? C’est le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer qui a mit fin à une longue attente, puisque toutes les écoles et les collèges de France métropolitaine rouvriront à partir du 2 juin : “toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants au moins sur une partie de la semaine” a également précisé le ministre. Il y a fort à parier que certains jours seront dédiés à certains niveaux scolaires précis. Cependant, plusieurs questions restent en suspens.

Pour ce qui est des collèges en zone verte, tous les niveaux seront à nouveaux les bienvenus en classe. Quant aux collèges en zone orange, seuls les 6èmes et les 5èmes iront en cours

Pour ce qui est des lycées, seuls ceux en zone verte rouvriront. De plus, les élèves de première ne passeront pas l’épreuve orale de français, de quoi réjouir beaucoup de lycéens.

La question du retour sur les bancs de la faculté pour les millions d’étudiants français reste quant à elle en suspens, laissant place à beaucoup d’incertitudes, notamment pour le bon déroulé des rattrapages. 

Déplacements, un retour à la normale ?

C’était l’une des restrictions les plus importantes de la première phase : les déplacements limités à 100 km autour de notre domicile. Ce sera désormais de l’histoire ancienne, a annoncé le Premier ministre et ce dès le 2 juin. Cette mesure n’est plus justifiée selon Edouard Philippe, cependant les français sont appelés à différer leurs déplacements ainsi qu’à être responsable. De plus, si les conditions le permettent, il n’est pas impossible de voir une augmentation significative du trafic aérien.  

Enfin, si certains souhaitaient se déplacer dans des villages vacances, hébergements touristiques et campings, ils rouvriront le 2 juin, sauf en zone orange où il faudra attendre le 22 juin. 

Toujours dans les déplacements, mais à plus grande échelle puisqu’on parle ici des frontières européennes : une réouverture est envisagée très sérieusement par la France d’ici le 15 juin, sans quatorzaine des voyageurs. 

Pour ce qui est des déplacements outre-mer, les contrôles seront très stricts avec notamment une quatorzaine une fois arrivé.  

Vers une reprise de la vie quotidienne ?

Qui n’a pas eu envie, durant le confinement, de se retrouver entre amis pour prendre un café, une bière ou même aller au restaurant avec sa moitié. Et bien dès le 2 juin, ce sera à nouveau possible puisque les cafés, bars et restaurants réouvriront au public, en zone verte. Pour la zone orange, seules les terrasses seront ouvertes. 

Bien évidemment, ces réouvertures ne sont pas sans conditions :

  • Pour le personnel, le port du masque sera obligatoire

  • Les clients se déplaçant (pour aller aux WC, pour aller régler…) dans l’établissement devront porter un masque

  • Les tables seront séparées d’un mètre

  • Les clients devront être 10 maximum à la même table

Les cafés, bars et restaurants ne sont pas les seuls lieux de rassemblement qui étaient fermés. À Paris, tout comme dans le reste de la zone orange, les parcs et les jardins rouvriront dès ce week-end, une réouverture demandée depuis longtemps notamment dans les grandes villes. Cependant, la limite de rassemblements sera limitée à 10 personnes. Les cinémas et les musées, qui avaient eux aussi fermés, pourront rouvrir leurs portes. Dès le 2 juin, les musées seront prêts à accueillir les visiteurs ; les cinémas devront attendre le 22 juin, puisque les exploitants de cinéma souhaitaient une réouverture nationale. 

Pour ce qui est de la pratique sportive, un retour à la normale sera prévu le 2 juin en zone verte et le 22 juin pour la zone orange. Les salles de sport, piscines et gymnases seront réouverts aux sportifs, débutants comme confirmés. Cependant, les sports collectifs et les sports de contacts sont toujours interdits, tout comme les évènements sportifs, interdits eux, jusqu’au 21 juin. 

Le Premier ministre laisse aux propriétaires de salles de spectacles le soin d'ouvrir ou pas, tout en respectant les règles sanitaires.  

Cette deuxième phase marque un retour à la normale bien plus prononcé, même si certains aspects sont toujours sous surveillance. Bien entendu, plus de liberté ne veut pas dire qu’il faut se relâcher, c’est au contraire dans cette deuxième phase que nous devrons faire encore plus attention. 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/05/2020