Les élections municipales : mode d’emploi

Emma Gaheneau, 13/03/2020


Le premier tour des élections municipales a lieu ce dimanche. Occasion pour La Voix du Robec de rappeler aux primo-votants les règles de ces élections un peu spéciales !

 

Municip

Il est tout d’abord important de rappeler le rôle d’un maire, qui a deux casquettes : il représente l’État à un échelon local, il assure donc la publication des lois et des réglementations dans sa commune, la tenue des élections et leurs organisations, ainsi que les fonctions d’officier d’état civil (naissances, mariages, décès). Il est également représentant de sa commune à un échelon national, à ce titre il exécute les décisions du conseil municipal ainsi que le budget, gère le patrimoine communal, conclut et signe des contrats et finalement représente la commune devant la justice. Moins connu, il a aussi un rôle d’agent de police administrative ou judiciaire et doit tenir au courant, sans délais, les autorités compétentes, de tous délits ou crimes dont il a la connaissance. 

Il est à noter que la population vote pour le conseil municipal, qui siégera 6 ans et c’est les conseillers municipaux, lors de la première réunion, qui élisent, parmis eux, le maire. Il est souvent placé en tête de liste pour être reconnaissable. Depuis 2013, la parité, sur les listes des communes de 1000 habitants et plus, est obligatoire. Une alternance est donc faite sur les listes entre les candidats femmes et hommes : et oui, elles ne peuvent pas toutes être placées en bas de liste, car elles ne seraient jamais élues ! 

Communes de moins de 1000 habitants 

Vous habitez Fontaine-sous-préaux ou La Vaupalière ? Votre commune fait donc moins de 1000 habitants. Le scrutin y est majoritaire et plurinominal : si les candidats d’une liste obtiennent la majorité absolue (plus de 50% des suffrages exprimés), ils sont élus. Si aucune des listes n’obtient la majorité absolue au premier tour, alors la majorité relative suffit pour être élu au second tour (supérieure en nombre mais inférieure à la majorité absolue). Dans le cas d’une égalité, c’est le plus âgé des candidats qui remporte l’élection.

Enfin, il est possible pour vous d’avoir recours au panachage : vous pouvez rayer un nom de la liste, le remplacer ou mélanger deux listes, bien qu’elles soient concurrentes. De ce fait, les suffrages sont comptabilisés par nom et non par liste. La seule règle à suivre dans le cas d’un panachage est de respecter le nombre de conseillers municipaux nécessaires à votre ville, nombre qui change en fonction du nombre d’habitants. 

Communes de 1000 habitants ou plus 

Vous habitez Rouen, Mont-Saint-Aignan ou encore Yvetot ? Votre commune fait donc plus de 1000 habitants. Dans ce cas, le scrutin est majoritaire et plurinominal avec une part proportionnelle. En cas de majorité absolue, une liste peut être élue dès le premier tour. Si un second tour a lieu, les listes ayant obtenues plus de 5% doivent fusionner avec une autre liste, dans le cas contraire elles ne pourraient se maintenir. Les listes qui ont obtenu plus de 10% peuvent, quant à elles, se présenter au second tour. La représentation proportionnelle intervient à la fin du second tour : la moitié des sièges est attribuée à la liste ayant obtenu le plus de voix. Les sièges restants sont répartis entre les listes disposant de plus de 5% des voix au second tour. Dans les villes de 1000 habitants ou plus il est donc impossible de procéder à un panachage des listes. Attention, si vous le faites, votre bulletin comptera comme nul ! 

Dans les cas de Paris, Lyon et Marseille, le vote se déroule de la même façon mais en fonction des arrondissement ou des secteurs, et ce sont les conseillers municipaux de chaque arrondissement, ou secteur, qui éliront le maire. 

Pour voter, vous pouvez vous munir de votre carte électorale qui vous a été envoyé lors de votre inscription sur les listes électorales. Dans une commune de moins de 1000 habitants elle peut même remplacer votre carte d’identité. Toutefois, si vous vivez dans une commune de 1000 âmes ou plus, il est obligatoire de présenter une pièce d’identité valide : comme une carte nationale d’identité, un passeport ou permis de conduire Dans ce contexte de coronavirus, nous vous conseillons d’apporter votre propre stylo à encre noire ou bleue, indélébile et de vous lavez les mains avant et après le vote. 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/03/2020