Ballon d’Or 2019 : un sacre qui fait débat

Théo Alleaume, 06/12/2019


Lundi soir se tenait la cérémonie de remise du Ballon d’Or 2019, récompensant le meilleur footballeur de l’année ainsi que la meilleure footballeuse. Au terme d’un vote rassemblant des dizaines de journalistes sportifs venus de 170 pays, le résultat est tombé. Chez les hommes, Lionel Messi remporte le sixième trophée de sa carrière et succède à Luka Modric. Du côté des femmes, c’est la capitaine américaine, Megan Rapinoe, qui succède à Ada Hegerberg. Si le résultat féminin est sans appel, chez les hommes, le classement final fait débat.  

7523388968 d20aaace7e ble Ballon d'Or, une récompense très convoitée ! (ici le ballon d'or 2010 de Messi)

Megan Rapinoe, une récompense votée à l’unanimité

A 34 ans, la capitaine américaine est la deuxième joueuse de l’histoire à être sacrée. Évoluant au club du Reign FC au poste de milieu de terrain, la joueuse américaine aura montré tout son talent lors de la Coupe du Monde 2019, en France. Co-meilleure buteuse, avec 6 réalisations mais également co-capitaine, elle fut élue meilleure joueuse du tournoi. Auteure d’un doublé face aux Espagnoles mais également contre l’équipe de France, elle fut l’une des artisanes majeures du sacre des Etats-Unis. C’est également elle qui ouvrira le score face aux Néerlandaises en finale, permettant à ses joueuses de soulever leur quatrième titre mondial.
Au-delà de son engagement sur les terrains, Megan Rapinoe est également une des premières militantes pour le droit des femmes ainsi que pour la communauté LGBT+. Ouvertement anti-Trump, elle fut l’une des premières footballeuse à faire son coming-out en 2012.
Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, Megan Rapinoe est une joueuse qui ne laisse pas indifférent. Par delà ses engagements politiques, c’est surtout une des plus grandes joueuses du football féminin et elle aura largement prouvé qu’elle méritait son ballon d’or 2019.

Lionel Messi, une année hors-norme mais un sacre controversé

7 votes séparent celui que l’on nomme “La Pulga “ (686 votes) du défenseur de Liverpool, Virgil Van Dijk (679 votes). Autant dire que la victoire de l’argentin s’est jouée dans un mouchoir de poche. Pour beaucoup de personnes, le 6ème Ballon d’Or de Lionel Messi n’est pas mérité. D’autres, au contraire, ne voit pas qui d’autre aurait pu l’emporter. Tout d’abord, voilà quelques statistiques de la saison 2019 du Barcelonais : 46 buts en 34 matchs avec son club, 17 passes décisives, meilleure buteur de la Liga, meilleur buteur de la Ligue des Champions, un but toutes les 86 minutes, 114 buts en Ligue des Champions et bien d’autres encore. Tout cela pour dire que, durant cette saison 2019, “ La Pulga “ n’a pas chômé et mérite amplement son titre. 

Cependant, il y a eu beaucoup de frustration vis-à-vis de deux joueurs de Liverpool, à savoir Virgil Van Dijk (2ème) et Sadio Mané (4ème). Le sénégalais aura, lui aussi, réalisé une incroyable saison 2019. En 45 matches avec Liverpool, il a inscrit 27 buts et réalisé 7 passes décisives. Il devient alors meilleur buteur du championnat d’Angleterre et vainqueur de la Ligue des Champions. Il sera également finaliste de la CAN avec le Sénégal en marquant 4 buts et en faisant des passes décisives à 3 reprises. Ce fut une année presque complète pour l’international sénégalais, seule la CAN lui a fait défaut. C’est également une personnalité très appréciée puisque très humble et n’hésitant pas à aider dès qu’il le peut.
Pour ce qui est de VVD, au-delà de sa victoire en Ligue des Champions, c’est surtout sa saison avec Liverpool qui l’a propulsé au rang de meilleur défenseur central du monde. Il a dominé ses adversaires durant toute la saison, à tel point qu’aucuns joueurs n’a pu le dribbler pendant plus de 60 matchs, toutes compétitions confondues. Une performance XXL qui lui a valu la deuxième place. 

Ces trois joueurs étaient les plus plébiscités pour remporter ce trophée, pour au final arriver au classement que l’on connaît. Si le résultat a fait autant débat, c’est parce que la saison des Reds a été mise en avant, et que pour beaucoup, seuls eux méritaient de remporter le Ballon d’Or, symbole d’une année qui frôle la perfection.

L’autre décision qui a fait couler beaucoup d’encre, est la quatrième place de Sadio Mané, au profit de Cristiano Ronaldo, 3ème. Si l’on compare leurs deux saisons, celle du portugais semble moins complète que celle du sénégalais. Cependant, CR7 a remporté, avec le Portugal, la toute première Ligue des Nations en 2019. Est-ce que cette nouvelle coupe dans l’armoire à trophée de Cristiano Ronaldo, lui a permis de se hisser à la troisième place ? Nous n’avons malheureusement pas la réponse.

Toujours est-il que, comme bien souvent, la cérémonie du Ballon d’Or a été très critiquée. Bien que ce sont souvent les mêmes joueurs qui l’emportent, que les postes des vainqueurs ne soient pas assez diversifiés (gardien, défenseur, milieu) ou que l’on puisse parler de corruption, cette cérémonie divise autant qu’elle rassemble la planète football lors d’une même soirée.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/12/2019