Dakar 2019, une nouvelle édition pleine de rebondissements

Maxime Freulet, 21/01/2019


Cette 41e édition du Dakar a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses. Que ce soit en moto, en voiture ou encore en camion, cette édition a été marquée par de nombreux rebondissements.

 

Catégorie Moto

Cabadb6d c647 4858 afda 95bb3eb2410a

Après sa victoire en 2016, l'Australien Toby Price a remporté une 2e victoire au classement général. Affaibli par un scaphoïde cassé (os du poignet), le pilote KTM a su être régulier de bout en bout et tirer profit des mésaventures de ses adversaires. Devançant ses équipiers Matthias Walkner (tenant en titre) et Sam Sunderland, l'écurie autrichienne a donc dominé sans partage cette 41e édition. Il faut cependant noter que la course n'a pas été un long fleuve tranquille pour les KTM. Le Français Adrien Van Beveren, victime d'une casse moteur dans l'avant dernière-étape, l'américain Ricky Brabec, leader au général et également victime d'une casse moteur, ou encore le Chilien Pablo Quintanilla ont causé bien des problèmes à KTM et n'ont pas pu concrétiser leurs efforts. KTM affiche donc une 18e victoire à son riche palmarès dans cette course.


Catégorie Voiture

2241d6f7 cb4f 49f6 84bc e228ee5d94ff

Comme dans la catégorie moto, la catégorie voiture a été particulièrement disputée. Le Qatari Nasser Al-Altiyah, médaillé de bronze aux J.O de Londres et pilote pour Toyota, n'a pas loupé sa cible lors de cette 41e édition. Leader du début à la fin, il a mis toute la concurrence d'accord et a permis à Toyota de signer sa 1e victoire sur le Dakar. Sébastien Loeb, victime d'une erreur de navigation et de nombreuses pannes mécaniques, Stépahne Perthansel, qui a abandonné suite à la blessure de son copilote, ou encore Carlos Sainz, victime d'un gros crash, ont rapidement été hors course pour la victoire au classement général. La bonne surprise dans cette catégorie revient sans aucun doute à Nani Roma qui signe une excellente 2e place avec une Mini plus âgée que les autres Buggy ou 4X4 de ses concurrents.

 

Catégorie Camion

Camion dakar

Cette catégorie, peu médiatisée mais au combien fascinante a été marquée par des rebondissements dans chaque étape. Comme c'est le cas depuis de nombreuses années, le podium est composé de l'armada Kamaz. Cette marque de camions domine cette catégorie depuis depuis 1996 (15 titres conquis en 22 participations). Le Russe Eduard Nikolaev (vainqueur) et Dmitry Sotnikov (deuxième) ont donc dominé l'emblématique Néerlandais Gerard De Roy et son Iveco en lui collant plus d'1h30 d'avance.
Pour information, un Kamaz, c'est près de 10 tonnes pour plus de 1000 chevaux ! En d'autres termes, les camions du Dakar sont de véritables forteresses roulantes.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 21/01/2019