En route vers l’exploit ?

Louis Lesueur, 13/05/2019


Nous avions laissé les Tarragonais en bien mauvaise posture fin février, un pied en troisième division. Désormais, ils en ont un et demi mais ne sont pas définitivement enterrés grâce à leur victoire samedi contre Majorque (2-1). La tâche s’annonce néanmoins compliquée.

Img e4303

Sous le soleil, le Nastic s'est défait sur le fil de Majorque

Un match de football tient souvent à un fil. Les rencontres européennes de la semaine dernière nous l’ont une nouvelle fois rappelé. Un ramasseur de balle respectant les consignes à la lettre, un but dans les derniers instants, voilà à quoi un match de football se joue. Le match entre Tarragone et Majorque n’a pas dérogé à la règle. Alors que les remontadas semblaient devenir anglaises (Manchester United, Liverpool, Tottenham), le Nastic veut rappeler que la première du nom était espagnole et même catalane en se lançant dans une quête folle de maintien malgré dix points de retard sur le premier non relégable. Avant ce match face à Majorque, Tarragone devait réaliser un sans faute (cinq victoires en autant de rencontres) pour espérer continuer à fouler les pelouses de Liga Segunda. Le premier test a été réussi, au bout du temps additionnel grâce à une frappe chirurgicale de Kanté aux vingt mètres, limpide et finissant sa course dans le petit filet (2-1,90e+3). L’attaquant tarragonais répondait à l’égalisation non moins tardive des Majorquins, par l’intermédiaire d’Abdon (1-1, 90e). Cette semaine de football devait être folle, elle l’est donc restée, et même au-delà des joutes européennes.
Pourtant, la rencontre débutait mal pour les locaux, sifflés par leurs supporters tandis que Majorque était soutenu par près de quatre-cent supporters, venus soutenir une équipe en course pour accéder aux play-offs et ainsi espérer monter en Liga. « Nous avons fait preuve de caractère. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses et c’est aujourd’hui que nous sommes récompensés. Mes joueursont montré qu’ils sont de grands professionnels, se félicite Enrique Martin, le coach du Nastic. Nous n’avons jamais baissé les bras et nous ne les baisserons pas. J’aime ce groupe qui montre qu’il saura rester concentré jusqu’à la fin. Nous avons joué libérés ce soir, alors que Majorque sous la pression n’a pas joué normalement ». Dans les ingrédients de la remontada, il y a évidemment la pression que subit l’adversaire, comme le PSG l’a subie face au Barça et Manchester, le Barça lui aussi face à la Roma et Liverpool, et l’Ajax Amsterdam face à Tottenham. Cette pression devra désormais ne pas revenir sur les épaules des joueurs du Nastic pour espérer arracher ces points cruciaux. La pression, seul Uche, l’a ressenti dans ce match du côté des locaux, quand il a fallu affronter Reina, le gardien de Majorque, sur un pénalty que l’attaquant nigérian a finalement expédié à côté de la cage (39e). Sifflé et insulté, le numéro 8 réagit quelques minutes plus tard en ouvrant le score, concluant avec sang froid une action initiée par Abraham (1-0, 42e). « Uche n’a jamais baissé les bras notamment grâce à son expérience. C’est un joueur intègre qui donne des conseils aux jeunes » indique Martin. Visiblement, le public ne l’entend pas de la même oreille et Uche est sifflé à l’annonce de son but par le speaker. En confiance, Tarragone est proche de doubler la mise mais le tir de Viti est repoussé par le poteau (45e). « On a changé nos plans à la mi-temps étant mené, souligne Vicente Moreno Peris, l’entraîneur de Majorque. Dans cette deuxième période, on a manqué de précision. On a beaucoup tenté et il faudra faire pareil dans les rencontres suivantes. » Dominateur dans ce second acte, avec un nombre pléthorique d’occasions (59e, 63e, 69e, 76e, 83e) contre une seule réelle pour Tarragone (73e), Majorque égalise donc finalement à l’aube du temps additionnel, avant la fin que l’on connaît.
 

A Tarragone, Nastic bat Majorque 2-1 (1-0)
Arbitre : M. Cervantes Spectateurs : 2865
Buts pour Nastic : Uche (42e),Kanté (90e+3) ; pour Majorque : Abdon (90e)
Avertissements au Nastic : Abraham (10e), Uche (14e), Thioune (18e),Becerra (86e),Viti (88e) ; à Majorque : Xisco Campos (25e), Lugo Junior (76e)
NASTIC : Becerra – Djetei, Noguera, Mikel – Pol (Ivan Lopez,64e), Viti, Imanol, Thioune (Javi Marquez,77e) , Abraham (cap.) - Uche, Luis Suarez (Kanté, 72e)
Entraîneur : Enrique Martin
MALLORCA : Reina – Salva Ruiz, Valjent, Xisco Campos (cap.), Sastre – Leo Suarez (Abdon,46e), Pedraza, Salva Sevilla, Aridai (Stoichkov, 79e) – Budimir (De Groot, 68e), Lago Junior
Entraîneur : Vicente Moreno Peris

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/05/2019