Football : une reprise sous condition

Théo Alleaume, 18/05/2020


Après quasiment deux mois sans ballon rond, c’est samedi dernier que la Bundesliga, le championnat allemand, a repris. Joueurs comme supporters, tout le monde attendait ce retour. Cependant, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles !

 

Stade bvb vide

 Les joueurs ont tous évolués dans des enceintes vides, Signal Iduna Park, 2006

Un point sur la situation en Allemagne

L’Allemagne a, le 20 avril dernier, déconfiné sa population, tout comme en France, en étant très stricte (masques dans les transports en commun obligatoires ainsi que dans d’autres lieux…). Malheureusement, selon France 24, le pays subit déjà une hausse de cas sur son territoire. De ce fait, certains cantons auraient déjà remis en place un confinement. En Rhénanie du Nord-Westphalie, une centaine de cas sont apparus dans une usine de transformation de viande ; elle a donc été fermée. En conséquence, les habitants de ce canton devront attendre le 18 mai prochain pour voir la levée des restrictions sur les contacts entre personnes ou encore l’ouverture de restaurants. Au total, on dénombre plus de 177.000 cas pour 8.027 décès chez nos voisins allemands. De plus, les dirigeants s’attendent à une deuxième vague et prévoit déjà un deuxième confinement de sa population si le cap des 50 contaminations pour 100.000 sur une période 7 jours est franchi.

Une journée de championnat pas comme les autres

Comme vous l’aurez compris, toutes les rencontres de ce weekend étaient très encadrées : sur le banc, les joueurs et le staff étaient séparés en plus d’être masqués ; sur le terrain, les célébrations devaient se faire espacées, interdiction de se serrer la main entre joueurs et les contacts étaient réduits au strict minimum ; tous les matchs ont été joués à huis clos. Il y a environ 300 personnes qui sont admises dans l’enceinte des stades, divisées en trois zones : zone “pelouse” où se trouvent les équipes, les arbitres, les secouristes et un nombre limité de photographes ; la zone “tribune” où l’on trouve la presse et les caméramans ; la zone “extérieur stade” soit la zone à l’intérieur des murs ou des grillages de l’enceinte. De plus, les équipes arrivent avec plusieurs bus afin de respecter les 1,5 mètres de distance entre chaque personne. Enfin, tout le monde doit porter gants et masques, la distanciation sociale est aussi dans le vestiaire, les équipes entrent les unes après les autres, aucun échange de fanions ni aucune photo de groupe ne sont autorisés.  

Cependant, le football reste du football. Dans le jeu, il y a forcément des contacts (tacles, corners, coups francs voir altercations…) donc même si l’on veut éviter la propagation du virus, le risque zéro n’existe pas. C’est ainsi que l’on a pu voir plusieurs joueurs ne respectant pas ces règles, notamment lors de la rencontre opposant le Herta Berlin à Hoffenheim (0-3). En effet, lors de ce match, on a pu voir le défenseur du Herta Berlin, Debryck Boyata, embrasser sur le front son coéquipier Marko Grujic. Un geste qui a fait polémique mais qui n'entraînera pas de sanctions puisque, selon la DFL (Deutsch Futbal Liga), “pour les célébrations, seuls des conseils ont été donnés et en conséquence, il ne peut y avoir de sanctions”. (source : Onze Mondial). Hormis ce geste litigieux, le reste de la journée s’est déroulée sans encombres si ce n’est un accrochage entre Erling Haaland (Borussia Dortmund) et Jean-Clair Tobido (Schalke 04). 

La saison n’est pas finie, tout est possible

Pour revenir au football, les joueurs avaient hâte de reprendre le championnat puisque rien n’est encore joué. La course à l’Europe, si jamais la compétition a lieu, est loin d’être finie. Seuls les quatres premiers se qualifient pour la Ligue des Champions et ici entre le premier (Bayern Munich) et le cinquième (Bayer Leverkusen), il n’y a que 8 points d’écart, autant dire que la qualification se jouera dans un mouchoir de poche. 

Le Borussia et le Bayern font carton plein : le BVB en passe quatre à Schalke tandis que Munich assure les trois points en inscrivant deux buts contre l’Union Berlin. Contrat rempli du côté du Hertha BSC (0-3) sur la pelouse d’Hoffenheim, mais aussi pour Wolfsbourg (1-2) chez Augsbourg et enfin pour Mönchenglabach (1-3) chez Eintracht. Düsseldorf et Paderborn 07 (0-0) se neutralisent tout comme le RB Leipzig et Fribourg (1-1) ainsi que Cologne et Mainz 05 (2-2). Il restera une dernière rencontre, ce soir à 20h30, qui opposera le Werder Brême au Bayer Leverkusen.

Nous avons pu nous faire une idée de ce que donneront les compétitions sportives lorsqu’elles seront à nouveau autorisées. Les joueurs font preuve de la plus grande prudence mais le football reste tout de même un sport avec des contacts comme nous avons pu le voir. 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/05/2020