Patinage synchronisé : un vent de glace souffle sur Rouen

Simon Lebaron, 17/02/2020


La 26ème édition de la French Cup s’est tenue à Rouen, le vendredi 31 janvier et le samedi 1er février 2020. De nombreuses équipes internationales se sont réunies dans le cadre de cette compétition de patinage artistique synchronisé. Venant de Russie, de Finlande, de France ou encore du Canada, les meilleures équipes mondiales de la discipline, au nombre de 28, se sont affrontées, dont les Jeanne d’Arc, l’équipe du Rouen Olympic Club (ROC).

Jeanne de rouen patinage 1

La Team Jeanne d’Arc pour son programme court lors de la French Cup 2020

La cohésion artistique 

Le patinage synchronisé, à la grande différence du patinage artistique, est un sport d’équipe. En effet c’est une discipline de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG) qui se pratique à 16 patineurs avec jusqu’à 4 remplaçants. Ce sport est à dominante féminine et même si une minorité d’hommes pratique ce sport, ils ne sont pas assez pour former des équipes distinctes. Ce sont donc des équipes mixtes qui figurent sur les patinoires nationales et internationales.

Le but du patinage synchronisé, tout comme le patinage artistique, est de danser sur la glace avec grâce et élégance. Les patineurs doivent enchaîner des figures en gardant une parfaite synchronisation entre eux pour patiner à l’unisson sur le rythme de la musique. Ils effectuent deux représentations distinctes en deux programmes : le programme libre qui dure 4 minutes 30 et le programme court qui dure 2 minutes 40. À la fin de chaque prestation, l’équipe reçoit une note. Cette dernière est la moyenne de la note technique et de la note artistique, délivrées par le jury. À l’arrivée, les équipes sont classées par rapport aux notes reçues.

“L'antichambre des championnats du monde” 

La patinoire de Rouen, située sur l’Île Lacroix et célèbre grâce aux Dragons de Rouen, s’est vue accueillir non pas un match de hockey, mais une compétition de patinage synchronisé le temps d’un week-end. Cette compétition internationale qui a accueilli 28 équipes représentant 12 pays se nomme : la French Cup. Elle a été le premier événement international de patinage synchronisé en France créé en 1994 et la compétition de cette année fut la 26ème depuis sa création. La compétition est décrite comme “l’antichambre des championnats du monde” par Céline Panchout, la secrétaire générale du club de Rouen, parce que “ce sont les meilleurs équipes mondiales qui participent à la French Cup”.

Les équipes concouraient dans trois catégories différentes : les juniors, les seniors et les novices advanced. La Russie et la Finlande sont sorties grands vainqueurs de la French Cup 2020 : l’équipe russe Junost en catégorie junior, et les équipes finlandaises Helsinki Rockettes en catégorie senior et les Finettes en catégorie novice advanced.

Les Jeanne d’Arc 

Parmi les équipes juniors présentes à la French Cup figuraient la team Jeanne d’Arc de Rouen. Composée de 18 patineurs âgés de 13 à 19 ans dont trois garçons, l’équipe s’est classée 9ème de sa catégorie sur 14 équipes concourantes avec deux prestations : une histoire d’amour pour le programme court et un hommage au basket pour le libre. Cette 9ème place est une belle performance sachant que l’équipe rouennaise faisait face aux meilleurs équipes mondiales. Par ailleurs, ces bons résultats les qualifient pour les championnats du monde 2020 qui auront lieu en mars à Nottingham. Mais cette qualification n’est pas anodine pour l’équipe rouennaise qui compte différents succès. En effet, parmi ceux-ci, y figure le titre de championne de France que les Jeanne détiennent depuis 2014, soit cinq titres consécutifs. L’équipe a été nommée Equipe de France Junior par la FFSG en septembre 2018 et s’est également qualifiée plusieurs fois aux championnats du monde dont les 4 dernières années : Canada, Zagreb, Neuchâtel et Nottingham en mars prochain.

Ces résultats sont dûs à un bon encadrement. En effet, les patineurs ont tout d’abord un entraînement quotidien à 6h30 avant d’aller au collège ou au lycée, ils ont donc une scolarité aménagée. Ils sont également suivis par plusieurs personnes dont trois coaches, des conseillers techniques, des préparateurs physique, un professeur de théâtre et de danse et un préparateur mental.

Jeanne de rouen patinage 2

La team Jeanne d’Arc pour son programme libre à la French Cup 2020

L’équipe tentera cette année de décrocher à nouveau le titre de champion de France et d’intégrer le top 10 mondial aux championnats du monde. On les retrouvera également à Rouen le 3 mai 2020 pour les 50 ans du club.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/02/2020