Le Snoop Doggy Bag : une création Rouennaise !

Emma Gaheneau, le 03/10/2019


Chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues et la France n’est pas en reste avec 10 millions de tonnes d’aliments consommables mis à la poubelle. Une entrepreneuse rouennaise a une solution : le Snoop doggy bag ! 

72140984 531410837431997 7162303710670880768 n 1 convertimage
 

Le gâchis alimentaire est au centre des préoccupations écologiques actuelles et les chiffres sont accablants. Au sein des foyers, c’est plus de 20 kilos de nourriture qui sont jetés par personne et par an. Mais ce gâchis est également présent dans les grandes surfaces et dans la restauration. Une solution simple existe pour endiguer ce problème dans les restaurants : le doggy bag, qui pourrait être traduit par “le sac qui permet de ramener les restes au chien”. Très en vogue en Angleterre, aux États-Unis  et en Asie, ce contenant permet aux clients de ramener chez eux les plats ou les bouteilles de vin entamés. Dans l’hexagone cette pratique n’est pas très répandue. 95% des français y sont favorables mais la demande d’un doggy bag reste encore rare, d’après les restaurateurs. Plusieurs raisons à cela : les portions servies au restaurant sont souvent plus petites que chez nos voisins européens, l’habitude culturelle de finir son assiette pour ne pas sembler impoli et enfin ne pas paraître radin ! Mais ces idées reçues vont bientôt disparaître grâce à la mise en vigueur de la loi Agriculture et Alimentation. 

D’après cette loi, les professionnels de la restauration devront obligatoirement se munir de doggy bag à partir du 1er juillet 2021 et le texte précise même “les établissements de restauration commerciale et les entreprises qui distribuent des produits alimentaires dans le cadre d’une activité de vente à emporter utilisent à cet effet des contenants réutilisables ou recyclables”. 

71894724 703864086791395 1345981229454852096 n convertimage

Et c’est le cas du Snoop doggy bag, création d’une entrepreneuse rouennaise, Virginie Voeltzel. Le Snoop est fait d’une matière anti-choc à 80% recyclée, pliable, réutilisable et vendu seulement 3 euros. Virginie Voeltzel fait rentrer le doggy bag dans le 21ème siècle grâce à une application mobile qui permettra de trouver toutes les “Snooperies” à côté de chez vous. Un QR code est également attribué à chaque Snoop, en l’utilisant, vous pouvez cumuler des points qui seront transformés en réductions ou en bons d’achat, sur le même modèle que Too Good To Go. Bien sur, ce doggy bag permet de réduire le gaspillage alimentaire mais également de réduire l'alcoolémie au volant. Les bouteilles sont transportables car le sac est isolant thermique. 

Pour les étudiants, cette nouveauté a plein d’avantages : les plats trop copieux d’un restaurant peuvent faire deux repas, les snooperies seront de plus en plus nombreuses, augmentant le nombre de bons plans. Et enfin il permet de finir la soirée en toute sécurité.

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/10/2019