Madrid, une ville qui ne dort jamais

L'équipe LVDR, le 28/11/2019


Ryane Meglali est un étudiant à l'INSA Rouen et a eu l'occasion de faire un Erasmus lorsqu'il était en L2 à l'Université de Lorraine durant l'année 2017/2018. Il est parti pendant un an en Espagne et plus précisément à Madrid ! Il nous explique son expérience là-bas.

Madrid 866365 1920Une statue très connue à Madrid : "L'ours et l'Arbousier"

 

Quelles ont été vos motivations pour cette destination ?

«Depuis mon premier voyage solo à l'âge de 16 ans j’ai toujours été tenté par l'aventure. Du point de vue humain et après avoir vécu 4 ans en France (à la base je suis algérien), je voulais relever un nouveau défi qui est de partir dans un autre pays étranger et essayer de s’intégrer et réussir ses études. 

Pour le côté technique, j’ai cherché à partir dans une ville qui me permettait d’améliorer mon anglais et en même temps d’apprendre une nouvelle langue: j’ai donc opté pour Madrid car l’université CARLOS III propose des cours en Bachelor of Engineering en anglais et pour étudiants internationaux.»

Comment avez-vous trouvé votre logement ? Comment vivez-vous ? (résidence étudiante, colocation, combien de personnes par chambre etc…) 

«Quelques jours avant mon départ (oui je m'y suis un peu tard), j’ai fait des recherches sur différents sites. J’ai également publié des messages sur les réseaux sociaux et une personne qui louait deux chambres dans sa maison m’a contactée. J’ai donc loué une chambre à 550 euros chez une famille espagnole à Léganes (banlieue à 20 min du centre de Madrid). Dans ce prix était tout inclus. J’étais à 5 min en Cercanias (train de banlieue) de ma fac et la maison était dans un quartier résidentiel calme.

Il y’avait une autre étudiante anglaise qui louait une chambre et qui faisait son stage à Madrid. L’ambiance dans la maison était sympa et on s’entendait bien.»

Par quels moyens vous-êtes vous rendus dans votre ville d’accueil ?(type de transport, temps de trajet etc... ) Et à quel prix ?

«Je me suis rendu à Madrid depuis le Luxembourg [ je vivais à Metz à l’époque] et j’avais pris mon billet avec Ryanair (2h30 de vol). Le prix du billet était dans les environs de 50 euros, mais il fallait prendre un supplément bagage : qui était quasiment au prix du billet.
A mon retour au mois de juin j’ai payé mon billet Madrid-Luxembourg à 4.99 euros.
Pour se rendre à la maison où j’ai loué, j’avais pris le Cercanias (ticket environs 2 euros) »

Comment avez-vous ressenti l'accueil fait par les étrangers et les autres étudiants ? Il y a-t-il des barrières ? (langues, culture, traditions, politique etc…)

«L’université CARLOS III accueille énormément d’étudiants étrangers, le jour du Welcome Day j’ai été surpris par le nombre d’étudiants internationaux présents dans l’amphi. L'accueil était chaleureux et quasiment tous les étudiants sont ouverts d'esprit et sociable. À l’université tout le monde parlait anglais ce qui était un avantage pour faire connaissance avec les gens.

Ayant vécu en Algérie j’ai trouvé que les Espagnols avaient beaucoup de points en commun avec la population maghrébine: comme par exemple l’ouverture d’esprit, la sociabilité…

Les profs et les étudiants espagnols sont aussi très serviables, ils aident et orientent beaucoup les étudiants internationaux.»

La vie est-elle plus chère ou moins chère qu’en France ? avez-vous des exemples ?

«Personnellement j’ai trouvé que c’était à peu près la même chose. Certes je ne faisais pas les courses chaque semaine car je mangeais avec la famille chez qui je louais ma chambre, mais pour ce qui est habits, sorties, transports en commun c’est plus au moins la même chose qu’en France.

Par exemple à la cantine universitaire le repas était de l’ordre de 5 euros à peu près ( un peu plus cher qu’en France mais beaucoup plus varié), un restaurant au centre de Madrid coûte dans les environs de 20 euros par personne. Ticket de métro à 1.7 euros ( mais vélos gratuits pour les étudiants).»

Quelle est l’ambiance générale de la ville ? Quelles sont les sorties culturelles à faire ? Où est-il possible de manger/boire ?

«Madrid est une ville qui ne dort quasiment jamais. Par exemple j’ai déjà vu au niveau de la Plaza del Sol des policiers fermer la place car elle était bondée de monde. De plus, il y a des manifestations quasiment toutes les semaines. On peut faire des activités tous les jours si l’on souhaite : musée El Prado, musée Reina Sofía, exposition à propos d'Auschwitz, sortir en boite (ouvertes et remplies de monde quasiment tous les jours de la semaine), Temple de Debod où on a une vue superbe sur toute la ville, Palais-royal, Stade Bernabeu...

On peut également visiter des villes comme Alcala de Henares, Tolède ou Ségovie pas très loin de Madrid. 

Pour manger, rien de mieux que ce qui fait la renommée de la ville : les bars à tapas! Il y en a à chaque coin de rue et on peut y manger pour pas cher. Il est aussi indispensable de visiter le Mercado San Miguel si on veut être en contact avec la population locale et connaître la culture espagnole.»

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 28/11/2019